Se Connecter

Inscription

brèves

  • Loi Travail : le double discours du FN

    « La loi Travail, le FN y est opposé, mais on n’approuve pas les débordements et blocages. C’est par le vote que l’opinion doit s’exprimer [1] ». C’est ce que disait hier Véronique Péan, à la fois responsable départementale du FN mais aussi élue régionale et municipale à Joué-lès-Tours.

  • Journée de retrait de l’école : le procès de Farida Belghoul reporté

    L’organisatrice des Journées de retrait de l’école devait passer en procès à Tours ce jeudi 7 janvier. Elle est poursuivie pour complicité de diffamation, après que son mouvement ait fait circuler une rumeur visant une enseignante de l’école Blotterie, à Joué-lès-Tours, en mars 2014.

  • Une radio locale haute en couleur Bleu Marine

    Où l’on croit rêver à l’ouverture d’une « page d’information au sujet des réfugiés » du site internet d’une radio locale de service publique. Cela n’est pas sans rappeler TV Tours qui se rue à Saint-Martin-le-Beau dès que Pierre-Louis Mériguet y distribue un tract.

  • Dédiabolisation du Front National : un nouvel effort de TV Tours

    Le 5 mai 2015, Daniel Fraczak membre récent du FN était l’invité du journal de TV Tours. Il a ainsi pu profiter d’un large temps d’antenne pour diffuser, sans qu’aucune contradiction ne lui soit apportée, le discours de normalisation du parti. Un parti que TV Tours ne veut vraiment plus qualifier d’extrême droite.

  • Pour La Nouvelle République, le FN n’est pas d’extrême-droite (II)

    Dans un article de l’édition locale de La Nouvelle République datée du 18 février, Olivier Pouvreau expliquait à ses lecteurs qu’il « n’osait plus baptiser » le Front National de parti d’extrême-droite. Apparemment, son analyse politique fait des émules au sein du journal, puisque les pages nationales de l’édition du 9 mars contenaient une autre perle de ce type.

  • Pour La Nouvelle République, le FN n’est pas d’extrême-droite

    Dans un article signé par Olivier Pouvreau et intitulé « Qui sont les candidats FN ? », on peut lire : « Ce parti qu’on n’ose plus baptiser d’extrême-droite reste bien, non sans démagogie, celui de tous les mécontents, déçus, « oubliés et sans grade », écœurés par la société, de tous ceux qui rejettent le système. »

  • Le FN tout nu !

    Où l’on découvre que le candidat aux européennes du Front National, parti soi-disant « anti-système », évolue au cœur du système.

  • La leçon d’antifascisme de La Nouvelle République

    Aujourd’hui on peut lire dans la NR :
    « Bien que les organisateurs de « Jour de colère » aient annulé leur manifestation prévue dimanche, les associations anti-fascistes maintiennent la leur le 6 avril, en début d’après-midi, place Jean-Jaurès, à Tours. »

  • Pan sur le Front !

    On vous avait déjà parlé de la manière dont France Bleu Touraine relayait la communication bidon du Front National. Au soir des municipales, une autre journaliste est allée encore plus loin : elle double carrément le score réalisé par la candidate frontiste à Joué-les-Tours.

  • A Tours, le Front National recrute sur sa droite

    Le Front National a dévoilé sa liste aux municipales de Tours dans La Nouvelle République le 4 mars. Dans la foulée, le leader du groupuscule d’extrême-droite Vox Populi s’est félicité de la présence sur la liste de l’une de ses militantes, Christelle Civeaux.

0 | 20

Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don