Nouvelle mobilisation pour le foyer Albert Thomas et ses résidents ce jeudi 5 janvier

Ce matin, un cortège s’est rendu du foyer Albert Thomas à la mairie de Tours. Après avoir fermé les portes, un représentant de la mairie a orienté une nouvelle fois les résidents vers le gymnase Paul Racault, traduisant la surdité du maire quant aux revendications des résidents et du comité de soutien qui grandit chaque jour.

Comme prévu, un nouveau cortège s’est rendu ce matin à la mairie de Tours.
Les portes ont été encore une fois fermées à son arrivée, laissant les usagers lambda se casser le nez pour leurs démarches administratives.

Une délégation a réitéré sa demande afin d’être reçue par le cabinet du maire mais c’est le responsable de la sécurité de la mairie qui est finalement sorti dans la cours.

La délégation des résidents et du comité de soutien n’a toujours pas été reçue par la mairie depuis l’annonce de fermeture le 23 décembre dernier. Et si, suite à la manifestation du 30 décembre à l’occasion de laquelle les manifestant-es s’étaient introduits dans la cours de la préfecture, il est question d’un entretien avec le préfet, aucune date n’a encore été proposée.

Dans la cour de la mairie, le responsable de la sécurité a donc répété en boucle qu’un gymnase était ouvert pour les résidents et n’a pas voulu entendre les revendications exposées par les résidents, sa fonction ne lui permettant aucun dialogue.

Des tentes ont été installées devant l’entrée de la mairie afin de symboliser la situation des personnes qui dorment dehors tous les soirs. En effet, une trentaine de places sont prêtes au gymnase Paul Racault mais les autorités refusent toujours de les mettre à disposition du 115 (numéro d’hébergement d’urgence) malgré le froid et les nombreux appels.

Sur les écrans du hall : « La ville de Tours vous souhaite la bienvenue »

Le cortège s’est ensuite dirigé devant la mairie place Jean Jaurès pour y installer les mêmes tentes et distribuer des tracts afin de dénoncer cette honteuse situation.

Le comité de soutien aux résidents grandit chaque jour ; ATTAC 37, « le Petit Kawa » et « Touraine je t’aime » ont rejoint le mouvement hier.

Des réunions publiques se tiennent tous les jours à 18h au foyer Albert Thomas, 12 rue Albert Thomas.

Le comité de soutien invite les habitants et associations à rejoindre cette cause et à exprimer leur indignation :

  • pour un logement digne et perenne pour tous les résidents actuels, les locaux du foyer Albert Thomas pouvant répondre à cette demande dès à présent ;
  • pour une reprise de l’activité rapide du foyer, avec le maintien des salariés et sans restrictions budgétaires ;
  • pour l’ouverture du gymnase Paul Racault et d’autres locaux à l’hébergement d’urgence afin de répondre à toutes les demandes durant la période hivernale.

P.-S.

Une nouvelle mobilisation est d’ores et déjà prévue jeudi prochain à 18h au départ de la place Jean Jaurès.


Autres articles de la thématique : Logement