Se Connecter

Inscription

Fin de l’occupation à la fac des Tanneurs, la mobilisation continue

|

En fin d’après-midi ce vendredi, une assemblée générale a voté la fin du blocus de la faculté des Tanneurs à une courte majorité. Une nouvelle mobilisation nationale est prévue le 12 avril.

25 voix de différence, sur environ 500 personnes présentes. La fin de l’occupation démarrée mardi dernier s’est décidée à une très courte majorité. Mais cette étape ne met pas fin au mouvement contre la loi sur l’orientation et l’enseignement supérieur. Plus tôt dans la journée, étudiant-es et lycéen-nes avaient manifesté ensemble après un blocus du lycée Paul Louis Courier. Leur rassemblement place Jean Jaurès a été dispersé par la police à coups de gaz lacrymogène.

Les « anti-bloqueurs », mobilisés au cours des derniers jours par l’UNI et les Jeunes avec Macron, étaient présents à l’assemblée générale. Toujours soucieux de faire barrage aux luttes sociales, des étudiants en droit étaient donc présents pour se prononcer sur l’occupation de la fac de lettres et sciences humaines... Par excès de démocratisme, ils ont été autorisés à prendre la parole et à prendre part au vote. Pourtant, dans ce genre de mouvement, il est généralement d’usage que seules les personnes participant à la lutte décident des conditions de mobilisation.

La deuxième Coordination Nationale de Lutte, qui s’est réunie à Bordeaux les 31 mars et 1er avril, a lancé un appel à la mobilisation dans toute la France pour le 12 avril, encourageant lycéens et lycéennes à bloquer leurs établissements. Une journée nationale d’actions et de mobilisation dans le supérieur et la recherche est également prévue le mardi 10 avril.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !