Se Connecter

Inscription

Deuxième ligne de tram : les pro-vélos montent au créneau

|

Dans le cadre de la concertation publique orchestrée par la métropole au sujet de la deuxième ligne de tramway, les ateliers vélos participatifs locaux rappellent à la Direction des mobilités de la collectivité leurs revendications relatives aux aménagements urbains.

Lettre ouverte des associations cyclo-militantes tourangelles à propos de la deuxième ligne de tramway

Dans le cadre de la concertation publique au sujet de la seconde ligne de tramway tourangelle, les associations cyclo-militantes de l’agglomération — le Collectif Cycliste 37, Roulement à Bill et Ça Roule — tiennent à faire entendre leur voix. En effet, la mise en place d’un nouvel équipement de l’ampleur d’une ligne de tramway implique la restructuration d’un certain nombre d’axes de circulation et est donc l’occasion de mettre enfin le vélo (comme mode de déplacement) au cœur du projet urbain de façon concrète.

Nous revendiquons :

  • l’implantation systématique d’aménagements cyclables lors de toute réalisation ou rénovation de voie urbaine, comme la loi l’impose (article L228-2 du code de l’environnement) ;
  • des aménagements cyclables qui ne soient pas planifiés a minima (dans le but de respecter les textes de lois), coincés entre deux voies motorisées, ou partagés avec la circulation piétonne, mais qui soient pensés pour favoriser, inciter, solliciter les déplacements à vélo. Des bandes cyclables sans discontinuités ni obstacles (trottoirs, bateaux, chicanes), avec un revêtement et des marquages (non glissants) adaptés, larges et prioritaires ;
  • la réduction de l’espace urbain dédié à la circulation motorisée et à son stationnement.

Nous dénoncerons tout aménagement cyclable absent, mal conçu ou sous-dimensionné. Nous soutiendrons toute suppression d’espaces dédiés à l’automobile, que ce soit des voies de circulation ou des espaces de stationnement.

La métropole de Tours ne peut surfer sur la vague du cyclotourisme et ses retombées économiques sans y consacrer l’espace urbain en adéquation. C’est ici une opportunité inespérée pour la métropole d’éviter les erreurs d’aménagement du passé (rue Nationale, Passerelle Fournier, avenue Maginot... la liste est longue) et de montrer de façon concrète la politique d’urbanisation qu’elle défend : voitures, pollution et accidents ? ou vélo, rues saines et agréables ?



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !