Se Connecter

Inscription

Dans la banlieue d’Orléans, un lycéen blessé à la tête par un tir policier

|

Ce mercredi 5 décembre, alors que les lycéen-nes continuent à se mobiliser contre différentes réformes les touchant dans le secondaire, le supérieur et la voie professionnelle, un lycéen du lycée Jacques-Monod de Saint-Jean-de-Braye a été blessé à la tête et a dû être hospitalisé.

Les manifestant-es s’étaient rassemblé-es au matin sur le parvis du lycée, point de convergence de l’ensemble des lycéen-nes mobilisé-es des établissements orléanais, comme Charles-Peguy, Voltaire et même Sainte-Croix-Saint-Euverte. Les policiers présents, en tenue anti-émeute, ont tenté de disperser la foule de jeunes, en gazant et faisant usage de lanceurs de balles de défense. Faisant donc au passage un blessé grave, un gamin de seize ans, scolarisé en seconde.

Selon La République du Centre, le procureur d’Orléans, Nicolas Bessone, ouvre une enquête « pour déterminer dans quelles circonstances a été fait usage de ce lanceur de balle de défense ». L’inspection générale de la police a également été saisie de l’affaire.

Ce même jour, à Garges-lès-Gonesse, un autre lycéen a été blessé au visage par un tir de LBD. Le compte-rendu de la mobilisation lycéenne en région parisienne est à lire sur Paris Luttes Info.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !