Se Connecter

Inscription

Matraquage policier à l’université de Bordeaux : l’AG de Tours vote le blocage des Tanneurs pour le 8 mars

|

En réaction à l’intervention de la police contre les étudiant-es de Bordeaux mobilisé-es contre la loi Vidal, l’AG de Tours a voté le blocage total du site universitaire des Tanneurs le jeudi 8 mars.

Blocage total de la fac des Tanneurs le 8 mars. C’est ce qu’annonce le Collectif étudiant contre la loi Vidal, réunissant des étudiant-es de Tours mobilisé-es contre la réforme des universités, sur son compte Twitter.

Une assemblée générale avait lieu aux Tanneurs ce mercredi 7 mars. La décision de bloquer l’université a été décidée en réaction à l’intervention de la police contre les étudiant-e-s de l’université de Bordeaux le mardi 6 mars, et dans la continuité de la mobilisation entamée le 1er février. Des piquets de grève seront en place dès 6h. Les salles informatiques et de travail individuel, ainsi que la bibliothèque universitaire, resteront tout de même ouvertes aux étudiant-es.

A Bordeaux, les flics sont intervenus le 6 mars au soir pour déloger les étudiant-es qui avaient décidé d’occuper un amphithéâtre de l’université dans le cadre du mouvement contre la loi Vidal. Plusieurs personnes ont été blessées par la police, qui a allègrement matraqué les personnes présentes.

Depuis le 1er février, de nombreux étudiant-es se mobilisent contre la réforme de l’université, adoptée par les députés le 15 février dernier. Une réforme qui se traduira par la mise en place d’une sélection à l’entrée des facs, et qui est vivement contestée par les syndicats étudiants, lycéens, et des enseignants du supérieur [1].



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !