Se Connecter

Inscription

Concertation avec la préfecture : les lycéen-nes d’Indre-et-Loire dénoncent une mascarade

|

La préfète d’Indre-et-Loire souhaitait rencontrer les représentant-es des lycées mobilisés. A l’issue de la réunion, ceux-ci dénoncent une mascarade. Communiqué.

La Préfecture a prétendu, aujourd’hui, rencontrer des représentants des lycées de Loches, Tours, Amboise et Chinon mobilisés depuis une semaine. Cette réunion fut une mascarade orchestrée par la préfète d’Indre-et-Loire. En effet, les représentants des lycées ont été prévenus moins de deux jours avant. De plus, la préfète a souhaité casser la coordination lycéenne en délocalisant cette réunion à Loches alors qu’elle était initialement prévue à Tours, en prétextant un risque absurde de trouble à l’ordre public si cette concertation était réalisée à Tours. En conséquence, seul le lycée Thérèse Planiol de Loches a pu être représenté.

Nous exigeons l’organisation d’une nouvelle réelle concertation entre les représentants des lycéens mobilisés du département et la préfecture, et, comme préalable indispensable à ce dialogue, l’arrêt immédiat des attaques policières contre les piquets de grève et cortèges lycéens.

Nous réaffirmons notre exigence de la suppression de la loi ORE et du dispositif ParcourSup, le retrait de la réforme du bac et du lycée, le retrait de l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiant-es étrangèr-es, et un investissement financier public et une politique d’embauche massive et pérenne dans l’Éducation Nationale et l’Enseignement Supérieur. Enfin, nous exigeons l’arrêt des attaques policières, d’une violence sans précédent, sur les cortèges et piquets de grève lycéens et réaffirmons notre soutien aux victimes de violences policières.

Les représentants des lycéen-nes de Loches



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !