Se Connecter

Inscription

« Vinci et son monde, on n’en veut toujours pas » : rassemblement de soutien à la ZAD

|

Suite à la remise du rapport des médiateurs nommés par le gouvernement concernant le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, rassemblement devant la mairie de Tours à 18h30 ce mercredi 13 décembre.

Confiée le 1er juin dernier à trois expert.e.s, la médiation de sortie du conflit de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) remet le résultat de ses auditions et analyses aujourd’hui mercredi 13 décembre au premier ministre : un gros pavé (expurgé de recommandations au gouvernement et du volet financier concernant Vinci...) mais qui remet en cause quasiment tous les arguments des pro-aéroport !

Trois scénarios possibles concernant la décision du gouvernement :

  • Le maintien et l’aménagement de Nantes Atlantique :
  • Le réaménagement de Nantes Atlantique et la prolongation de la Déclaration d’Utilité Publique : le projet Notre-Dame-des-Landes reste possible et peut ressortir plus tard.
  • La poursuite du projet Notre-Dame-des-Landes.

Dans tous les cas, il est politiquement impossible pour le gouvernement que la Zone A Défendre reste telle quelle. Le risque d’évacuation policière est grand.

Les lobbyistes pro-aéroport du grand ouest vont brandir le résultat d’une consultation pour avis de 2016, persistant à parler de référendum… Jean-Marc Ayrault (PS) en tête.

Quelques informations concernant ce projet

  • Nantes accueille seulement 4% du trafic passagers et 2,6% des mouvements d’avions en France.
  • Toulouse est deux fois plus survolé que Nantes et des zones denses de la métropole parisienne subissent 13 fois plus de survols que Nantes.
  • 5 000 Nantais vivent dans des zones de bruit aérien à comparer aux 280 000 habitants de la région parisienne et aux 56 000 Toulousains qui vivent dans des zones de bruit aérien équivalentes.
  • L’aéroport de Nantes propose déjà plus d’une centaine de destinations vers les plus importantes métropoles européennes, capitales, centres de décisions, places financières, et destinations de tourisme avec 60% de trafic low cost

 Un nouvel aéroport à Nantes est-il vital ? Et pour qui ?

Est-il indispensable de détruire des zones humides riches en biodiversité, de saccager 1 600 ha des terres agricoles pour ça ? Est-il nécessaire de mobiliser le tiers des gardes mobiles pendant plusieurs mois pour faire face à la résistance qui protège ces terres ?

Est-il essentiel d’investir plusieurs centaines de millions d’euros d’agent public dans cette infrastructure alors que 10% des Français vivent en situation de précarité énergétique et que de nombreuses infrastructures publiques (hôpitaux, écoles, universités, gares…) sont dans un état lamentable ?

Il est urgent de renforcer dès maintenant la centaine de collectifs existants en France et d’en recréer partout où c’est possible !
Rejoignez les collectifs de soutien à la Zone A Défendre de Loches, Tours, Chinon-Saumur !

PDF - 206.1 ko


Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !