Se Connecter

Inscription

Un homme en détention provisoire se suicide à la prison d’Orléans

|

Un homme de 25 ans, identifié comme fragile psychologiquement par l’autorité pénitentiaire, placé à l’isolement sous surveillance spéciale, s’est pendu ce dimanche 1er octobre, quelques minutes après le passage de la ronde. Il était en détention provisoire, donc présumé innocent.

C’est le quarante-quatrième suicide dans une prison française depuis le 1er janvier 2017 [1]. Entre le 28 décembre 2016 et le 11 janvier 2017, trois détenus du centre pénitentiaire d’Orléans-Saran se sont pendus dans leurs cellules.



Notes

[1Voir la liste des suicides et morts suspectes par prison pour 2017 établie par l’association Ban Public.

Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don