Se Connecter

Inscription

Six arbres et du gazon pour compenser une nouvelle extension commerciale à Chambray

|

En plein débat sur les conséquences de l’extension infinie des surfaces commerciales en périphérie des villes, la Commission nationale d’aménagement commercial a autorisé la construction d’une nouvelle surface commerciale de 1 000 m² sur la ZAC de la Vrillonnerie.

Délirant. C’est le mot qui vient à l’esprit en lisant la décision de la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) concernant l’extension d’un magasin sur la zone d’activité commerciale de Chambray-lès-Tours. Pour autoriser la construction de cette extension de 986 m², contre l’avis initial de la Commission départementale, la CNAC se félicite que le projet prévoit « la mise en place de dalles engazonnées sur le parking » et que « six arbres seront plantés ». Ces aménagements dérisoires, associés à l’installation de quatre panneaux photovoltaïques, suffisent apparemment à remplir les obligations légales en matière de « développement durable » [1].

Située au sud de la métropole tourangelle, la zone d’activité commerciale compte déjà 289 commerces. Immense succession de boîtes de tôle hébergeant tous types d’enseignes, de Décathlon à Auchan en passant par Norauto, elle s’étend sur 136 hectares. L’extension autorisée par la CNAC doit accueillir un cuisiniste, alors que la zone en compte déjà quatre.

JPEG - 151.5 ko
Extrait de la décision de la CNAC

L’autorisation a été donnée quelques semaines seulement après qu’un débat ait été ouvert dans les médias nationaux sur la « mort » des centres-villes. Désertés par les commerces, les centres subissent la concurrence des zones périphériques, où les surfaces commerciales ne cessent de s’étendre. La question des centres-villes a été érigée en « grande cause nationale 2018 » par le gouvernement, mais celui-ci a rejeté l’idée d’un moratoire sur les extensions de surfaces commerciales, réclamé par l’association « Centre-Ville en Mouvement » [2]. 931 000 m² de surfaces commerciales supplémentaires sont attendus en France d’ici fin 2018.

Illustration par Andreas Eriksson Järliden, CC BY-NC 2.0.



Notes

[1Voir l’article L752-6 du Code du commerce.

Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !