Se Connecter

Inscription

Ryanair, des vols qui battent de l’aile

|

Après le vol Tours-Dublin du vendredi 15 septembre, c’est le Tours-Londres de ce mardi 19 septembre qui a été annulé par la compagnie aérienne Ryanair. Au total, le transporteur low cost a annoncé qu’il procéderait à environ 2 000 annulations de vols d’ici fin octobre [1].

Cela n’empêche pas le directeur de l’aéroport de Tours de se montrer rassurant dans le colonnes de La Nouvelle République :

« Nous n’avons pas été avisés d’autres annulations et il ne devrait pas forcément y en avoir d’autres d’ici la fin de la semaine dans la mesure où on va tomber sur le week-end, explique Philippe Thibaut. » [2]

Officiellement, cette décision viserait à gagner en ponctualité et à assurer un meilleur service. En fait, il semblerait que ce soit l’organisation des congés des pilotes qui ait conduit la compagnie à annuler ses vols. Comme l’a reconnu le directeur marketing du groupe :

« Nous nous sommes plantés dans l’organisation des vacances de nos pilotes et nous travaillons dur pour revenir à la normale » [3].

Ryanair souffrirait aussi de la défection de nombreux pilotes : 140 auraient démissionné depuis le début de l’année pour rejoindre les rangs d’un concurrent norvégien.

Voilà enfin une compagnie lowcost rattrapée par le droit du travail. Cette compagnie, rappelons-le, vit largement des subventions des collectivités locales, et sait particulièrement bien échapper à l’impôt et à ses obligations en matière de cotisations sociales. En 2016, plus de 2,5 millions d’euros ont été versés indirectement à Ryanair par les différentes collectivités qui financent l’aéroport tourangeau.



Notes

[1Lire Ryanair annule ses vols et provoque la colère sur le site de Libération.

[2Édition du 18/09/17.

[3Cf l’article de Libération précité.

Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don