Se Connecter

Inscription

Permanence parlementaire : Philippe Chalumeau a peur qu’on casse ses carreaux

|

Au détour d’un article de La Nouvelle République concernant le fan club d’Emmanuel Macron en Indre-et-Loire, on apprend que le député de Tours va bientôt ouvrir sa permanence parlementaire :

« Le chef Chalumeau (...) ouvre sa permanence parlementaire à Tours cette semaine mais sans avoir pignon sur rue. Inutile de donner du grain à moudre aux opposants les plus virulents, aux manifestants. » [1]

Dans Le Parisien, on pouvait lire il y a quelques semaines que « les nouveaux [députés], qui doivent trouver des locaux pour recevoir en circonscription, ont souvent du mal à les faire assurer compte tenu de la multiplication des dégradations contre ces permanences ». Chalumeau a apparemment retenu que la contestation sociale pouvait aussi passer par des bris de vitres et autres graffitis. Vu l’ampleur des reculs sociaux que défend son mouvement, il pourrait être judicieux de louer un bunker souterrain.



Notes

[1Voir Marcher droit ou pas sur le site de La Nouvelle République.

Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don