[Loiret] Week-end inter-ZAD et interluttes à Mardié

Du 27 au 29 mars aura lieu un week-end inter-ZAD et Interluttes à Mardié dans le Loiret. C’est le collectif Village de Loire qui accueille ces rencontres nationales dans le cadre de leur lutte contre la déviation de Jargeau. Appel du collectif et programme du week-end.

  • Rencontres annulées

    En raison de la situation sanitaire, les organisateur-ices des rencontres ont annoncé leur annulation.

De Mardié au Carnet, tout est question d’eau, de vivant, constamment accaparée et polluée par des ponts, bassins, ports, piscines et autre bases de technoloisirs inutiles et imposées. C’est donc toujours en bord de Loire que nous proposons de confluer, non-loin d’Orléans, à Mardié (45), pour la prochaine rencontre du bassin-versant (et au-delà).

Nous proposons d’organiser cette rencontre sur trois journées d’échanges et de discussions sans oublier de festoyer, pour continuer la dynamique bel et bien actée du 29 février à Nantes, et se projeter sans attendre dans la suite de ce que nous sommes en train d’initier. Nous aimerions soumettre quelques premières thématiques de travail pour ces trois journées :

Comment malmener les porteurs de GPPD2I par l’enquête collective ?
Nous pensons que cette thématique est très importante pour renforcer les luttes contre les projets destructeurs et souhaitons organiser plusieurs temps de partage à ce sujet pendant le week-end. Nous proposons des ateliers d’entraides, de discussions et de transmissions sur les dossiers des GPPD2I contre lesquels nous luttons (ramenons nos dossiers de conception-réalisation, d’études d’impact et d’enquêtes publiques des GPPD2I que vous souhaitez dézinguer).

Réflexion sur l’interzad-interluttes
Pour faire le point sur la dynamique, réfléchir à comment faire vivre l’automedia, prendre soin et propager l’idée de ce réseau de confluence/convergence et envisager la suite dans les semaines/mois à venir (coordination, calendrier, prochaines rencontres interzad-interluttes, actions...)

Pour une confluence communaliste et antinucléaire
Nous parlions d’eau et de confluence, fluidifions nos révoltes dans une auto-organisation hydraulique. Depuis sa source du Mont Gerbier de Jonc, à l’estuaire, nous appellerons à la résistance à tout les projets destructeurs du bassin-versant, à commencer par ses extensions de centrales thermonucléaires et sa piscine atomique centralisée, ses ponts et ses ports.

Nous revenons très prochainement vers vous pour donner plus de détails organisationnels et logistiques. Vous pouvez d’ores et déjà noter que ça se passera en extérieur sous de belles structures, On pourra pas forcément héberger tout le monde, quoi que, tout est possible ! Mais n’hésitez pas à anticiper une solution de replis, du genre vos cabanes en toile, huttes sur roulettes... Les repas sont partagés, n’hésitez pas à emmener à boire et à manger. Pour le reste, c’est assez simple : auto-gestion ! En attendant, tout commentaire ou confluence à cette proposition est la bienvenue, et surtout parlez-en autour de vous !

A très bientôt,
Mille sources, un fleuve et tout ses affluents, nous sommes la Loire qui se défend !

Plus d’infos ici.


Autres articles de la thématique : Écologie