« Frontières et limites » : programme 2016 du Ciné-club

Le ciné-club 2015-16 [1] se consacre à la thématique "frontières et limites". La première séance de l’année aura lieu le mardi 23/02 à Thélème avec la projection du film No man’s land de Danis Tanovic. Entrée libre et gratuite.

Cette année l’équipe du ciné-club s’intéresse à ces moments où le cinéma aime tourner son objectif vers la transgression, le passage de frontières, qu’elles soient géographiques, culturelles, sexuelles, morales... Une programmation, espérons-le, qui gratte et qui pique...

Listes des projections de l’année 2016

No man’s land
Bosnie – 2001 – 1h38, de Danis Tanovic, avec : Branko Djuric, Rene Bitorajac, Katrin Cartlidge...
Mardi 23/02 - Site des Tanneurs, Thélème 19h
1993, en pleine guerre Bosno-Serbe, Ciki, Cera et Nino, trois soldats appartenant à deux camps adverses, échouent dans une tranchée devenue un no man’s land : un lieu clos et sans identité. Le conflit national ramené à portée d’hommes par le réalisateur, se transforme par l’arrivée du quatrième pouvoir en conflit médiatique.



Transamerica
USA – 2004, 1h43, de D. Tucker, avec F. Huffman, K. Zegers...
Mardi 15/03 - Site des Tanneurs, Thélème 19h
Bree est en phase de transformation sexuelle. Le passage au statut de femme ne sera complet qu’à condition d’affronter son passé. Sur la route de la transformation, les événements bousculeront ses plans. C’était sans compter sur la découverte d’un statut qui lui était inconnu jusqu’alors...



My Sweet Pepperland
France – 2013, 1h34, de Hiner Saleem, avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan...
Mardi 19/04 - Site des Tanneurs, Thélème 19h
My sweet pepperland est un western moderne poétique, comique... et franchement féministe, situé dans un village perdu des montagnes du Kurdistan. Le policier Baran et l’institutrice Govend dérangent les habitants par leur indépendance et leur mode de vie. Avec drôlerie et férocité, Hiner Saleem s’en prend à bien des rigidités au sein du Kurdistan fraîchement indépendant.


Illustration : affiche de Mai 68.

Notes

[1La programmation du ciné-club est le résultat d’un travail collectif mené par des étudiants du Master Culture et Médiation des Arts du Spectacle. Avec le soutien du SCD de l’Université de Tours.


Autres articles de la thématique : Cultures - Expressions