Se Connecter

Inscription

« Des requêtes, par centaines, des actions, par milliers » : nouvelle attaque contre Indymedia Nantes

|

Le collectif Indymedia Nantes a de nouveau reçu des requêtes de l’administration policière pour retirer des contenus publiés sur le site. Les tentatives de censure des médias libres se poursuivent.

Le 26 octobre, nous avons reçu une autre de ces requêtes de retrait pour la revendication de l’incendie de voitures de police municipale à Clermont-Ferrand. Et c’est sans surprise que nous en avons reçu une troisième requête le soir du 31 octobre, demandant le retrait de la revendication de l’incendie de véhicules de gendarmerie à Meylan. Tout cela alors que la semaine prochaine un camarade passera devant le tribunal pour un appel passé sur le site cettesemaine.info. Comme à chaque répression contre des médias libres, nous apportons tout notre soutien à cette personne !

Il est clair que l’[Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication] semble penser que dorénavant un simple email nous ferait retirer chaque contenu qui déplait à sa hiérarchie. Mais si nous participons à un projet de média indépendant comme Indymedia, c’est bien pour mettre à disposition un espace de publication libre pour toutes les personnes et collectifs qui sont en lutte. Nous ne sommes pas producteurices de contenu. Et c’est pour cette raison que nous avons décidé de ne pas retirer les publications cette fois-ci. Il est donc possible que nous soyons bloqué en France dans les jours qui viennent... ou pas.

Lire l’intégralité du communiqué d’Indymedia Nantes en cliquant ici. Soutien aux médias libres !



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don