Se Connecter

Inscription

Préavis de grève aux urgences de Trousseau : « Le temps d’attente devient inacceptable »

|

Si les restructurations de service s’enchaînent au CHRU de Tours, les mouvements de grève suivent également. Après la neurochirurgie, les admissions Trousseau, l’internat, la pneumologie, les urgences s’ajoutent à cette longue liste de services mécontents de la gestion de l’établissement.

Les équipes ont déposé un préavis de grève le 16 mai 2018. En effet, l’affluence des patients ne cesse d’augmenter et les fermetures successives des lits des services d’hospitalisation de semaine engendrent un goulot d’étranglement au sein des urgences de Tours.

Le temps d’attente pour une prise en charge des patients déjà indécent devient juste inacceptable. De plus, la population fréquentant ce service est de plus en plus âgée, de plus en plus dépendante et malheureusement peut rester des heures sur un brancard en attendant d’être examiné ou de trouver un lit d’hospitalisation. Parallèlement, le service souffre d’un sous-effectif chronique, les agents dénoncent la dégradation de leurs conditions de travail et l’impossibilité pour eux d’exercer leur métier décemment, le manque de matériel, l’insécurité.

En conséquence, suite à une séance extraordinaire du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail durant laquelle la direction n’a apporté aucune réponse concrète si ce n’est qu’elle avait sa vision des choses et que le personnel soignant avait la sienne, les agents ont décidé toutes fonctions confondues de déposer un préavis de grève afin de montrer clairement leur volonté de dénoncer des conditions de travail et d’accueil des patients inacceptables.

Leurs revendications sont les suivantes :

  • Concernant les effectifs soignants :
    - un poste d’IDE supplémentaire en secteur de déchocage portant les effectifs à 2 IDE et 1 AS 24h/24 ;
    - la création, en urgence d’un poste d’agent paramédical sur le secteur de la salle Papillon en attendant l’augmentation du nombre de lit d’aval ;
    - la présence d’1 AS 24h/24 dans le secteur du circuit court ;
    - la création d’une équipe de brancardage sur la nuit ;
  • Concernant les effectifs administratifs :
    - la présence d’un agent administratif présent 24h/24 y compris en cas d’arrêt ;
    - la présence toutes les nuits d’un agent de sécurité à l’accueil des urgences y compris en cas d’arrêt.
    - l’arrêt des fermetures de lits sur le CHU et l’ouverture de lits d’aval pour désengorger les urgences
    - amélioration des conditions de travail, remplacement des absences (maladie, arrêt de travail, CA, RT…) ;
    - du matériel fonctionnel et en quantité suffisante pour la prise en charge des patients (dynamap, pied à perfusion sur brancard et à roulette, brancard…).

Une réunion de négociation aura lieu le mardi 22 mai à 16h.

Les équipes des urgences Trousseau, soutenues par les syndicats CGT, FO, et SUD



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !