Se Connecter

Inscription

Placement en rétention d’un enfant de six ans : la préfecture d’Indre-et-Loire condamnée

|

Un élève de CE1 et ses parents ont été libérés après deux jours d’enfermement au CRA de Rennes. La préfecture d’Indre-et-Loire est condamnée à leur verser 600 euros.

Le mardi 30 octobre, une famille albanaise vivant à Tours a été interpellée et enfermée au Centre de rétention administrative (CRA) de Rennes. Leur demande d’asile ayant été rejetée, ils étaient menacés d’expulsion vers l’Albanie. Le juge des libertés et de la détention a demandé leur remise en liberté ce mercredi.

D’après le journal Ouest France, le juge des libertés et de la détention a demandé leur remise en liberté car la « préfecture d’Indre-et-Loire n’a pas suffisamment examiné leur situation ». L’avocat de la famille déplore : « Ils étaient assignés à résidence, mais n’étaient pas au courant. » La préfecture a également été condamnée à leur verser 600 €.

La Cimade a réagi au placement en rétention de la famille :

« La préfecture d’Indre-et-Loire choisit les vacances scolaires pour interpeller, enfermer et expulser une famille avec leur enfant de 6 ans. Dans les centres de rétention, les enfants sont exposés à un environnement extrêmement violent. »

En 2017, 305 enfants ont été placés en rétention en France, selon la Cimade.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !