Se Connecter

Inscription

Les mineurs isolés toujours à la rue, le Conseil départemental ne réagit pas

|

Alors que l’été s’achève, le campement de jeunes mineurs isolés de Saint-Pierre-des-Corps est toujours là. Et sa soixantaine de résidents toujours sans solution de logements.

Depuis le jeudi 26 juillet, des jeunes mineurs isolés sont pris en charge par Utopia 56, le collectif de Saint-Pierre-des-Corps, ainsi que des paroissiens, et vivent dans un campement de fortune installé dans un jardin paroissial de la ville. Depuis cette date, le nombre de jeunes ne cesse d’augmenter. Or, le Département, via l’Aide sociale à l’enfance, n’apporte aucune réponse quant à leur prise en charge et leur mise à l’abri. Selon la loi, ces jeunes devraient bénéficier d’une mise à l’abri immédiate par le conseil départemental qui se refuse à le faire.

L’été s’achève. La ville qui prêtait les douches du stade municipal a de nouveau besoin des équipements pour les clubs. La paroisse qui prête le terrain et les locaux pour la préparation des repas estime également pouvoir reprendre possession des lieux. Les tentes installées dans le jardin paroissial ne peuvent substituer un logement en dur. Les conditions météorologiques commencent à se dégrader.

Mercredi 29 août les jeunes et leurs soutiens ont manifesté devant le conseil départemental et ont trouvé portes closes. En l’absence de réaction de celui-ci, Utopia 56, le Collectif de Saint-Pierre-des-Corps et des élus municipaux de Saint-Pierre ont décidé de manifester pour faire entendre l’urgence absolue et nécessaire de la prise en compte de ces mineurs à la rue.

Un rassemblement est prévu aujourd’hui, jeudi 30 août, à 16h30, devant la Préfecture.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !