Se Connecter

Inscription

« La lutte du foyer Albert Thomas »

|

La réalisatrice Anne Greffe a suivi pendant trois mois la lutte autour du foyer d’hébergement Albert Thomas, à Tours, suite à l’annonce brutale de sa fermeture le 26 décembre 2016.

Le 22 décembre 2016, le tribunal de grande instance de Tours a ordonné la liquidation judiciaire d’un foyer d’hébergement avec un ordre brutal de fermeture pour le 26 décembre.

Quid des 36 hommes hébergés ici ? Que vont devenir ces personnes relevant du droit commun (SDF), demandeurs d’asile, migrants, réfugiés sous protection internationale...?

Pourquoi fermer brutalement un foyer, récemment rénové et mis aux normes, qui a une capacité d’hébergement de 36 personnes, alors que des gens dorment dehors, au plus dur de l’hiver ?

Un comité de soutien se constitue aussitôt, composé des ex-salariés, des migrants hébergés et de citoyens qui vont, malgré toutes leurs différences, s’unir pour engager un bras de fer avec la mairie de Tours et la préfecture d’Indre-et-Loire pour que les personnes victimes de cette décision soient traitées dignement dans cette période chaotique.

Trois mois de tournage en immersion au foyer Albert Thomas à Tours.
Un microcosme au coeur duquel nous pouvons observer bien des enjeux qui bousculent aujourd’hui notre société.


P.-S.

Retrouver tous les articles publiés sur La Rotative au sujet de la lutte autour du foyer Albert Thomas en cliquant ici.


Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don