Se Connecter

Inscription

La grève des personnels de nuit se poursuit au CHU de Tours

|

Depuis le 13 septembre, les personnels de nuit du CHRU de Tours sont en grève. La raison est simple : une restructuration de leur encadrement est en passe d’être mise en place, avec suppression de postes de cadres de nuit.

Cette restructuration impacterait leurs organisations de travail et mettrait à mal la prise en charge des patients. La réunion de négociation préalable à la grève n’ayant rien donné, les équipes ont poursuivi leur mobilisation et ne sont pas prêts à lâcher prise.

Ce lundi 25 septembre est prévue une rencontre avec la médecine de travail pour échanger sur les risques psycho-sociaux ainsi engendrés. En fin de semaine, une réunion à laquelle seront conviés tous les cadres de l’hôpital est organisée pour préparer les actions à venir.

À l’heure où l’hôpital s’inscrit dans une démarche de qualité de vie au travail, celui-ci envisage une diminution des postes de cadres de nuit et une modification de leur profil de poste. Une diminution conséquente du nombre de cadres de nuit, sans avoir d’ailleurs concerté le personnel, est à l’ordre du jour. Ces cadres, au nombre de 13 en 2012, n’étaient plus que 9 en 2015 et, dans un avenir proche, ne seraient plus que 6. La direction, dans son projet, a même l’intention de ne laisser qu’un seul cadre le week-end pour tous les sites.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don