Se Connecter

Inscription

Journée internationale des migrants : tous mobilisés

|

Mardi 18 décembre a lieu la journée internationale des migrants. A Tours, les associations, syndicats et collectifs appellent à des actions. Le rendez-vous est fixé à 18h devant la mairie. Appel des organisateurs et soutiens.

Avec tous ceux et celles qui veulent que soit respectée la dignité humaine des étrangers, rejoignons ce rassemblent et le Cercle de Silence. Nous vous attendons.

Mardi 18 décembre, partout en France, plus de 250 organisations (collectifs de sans papiers, syndicats, associations, partis politiques) organisent dans près de 30 villes des manifestations pour défendre les droits des migrants. A Tours, 15 associations ou réseaux, dont le Cercle de Silence, participeront à ce mouvement.

Ici la situation des demandeurs d’asile est préoccupante – depuis 15 ans le déficit d’hébergement d’urgence pour les familles et les adultes étrangers est de 20 à 30 places par jour. Il n’est comblé qu’en période d’hiver.

En 2018, l’Accueil des Mineurs, que le Département ne prend pas en charge, est devenu un problème majeur. Plus d’une quarantaine de jeunes réfugiés se retrouvent à la rue en permanence, alors que le Conseil Départemental reporte sur l’État sa responsabilité à leur égard.130 mineurs sont hébergés, nourris et encadrés gratuitement par des familles bénévoles. Les associations ont trouvé 100 familles d’accueil : l’Aide Sociale à l’Enfance en a habilité moins de 10.

Partout en Indre-et-Loire, la solidarité citoyenne se développe : 27 organisations avec plus de 3 000 bénévoles ou donateurs interviennent en faveur des migrants.
E.Macron, lui, sous la pression des manipulateurs d’extrême-droite semble aujourd’hui vouloir instrumentaliser la révolte populaire en mettant en avant la « question de l’immigration » pour casser les solidarités. La répression sur les militants de Tours qui reprend (convocation au commissariat, poursuites pour entrave à la circulation d’un avion), la lourde condamnation ce 13 décembre des 7 de Briançon par le tribunal de Gap, confirment malheureusement cette crainte.

Il y a une crise de l’hospitalité et de la fraternité. Ne laissons pas criminaliser ces valeurs de notre pays. L’humanité n’est pas assignée à résidence. Il n’y a pas de crise migratoire mais une crise de l’accueil. Les citoyens de Touraine en font une démonstration éclatante.

En cette fin d’année, la France exprime sa souffrance et relève la tête : Allons plus loin ensemble et ne nous trompons pas d’ennemi ! L’ennemi, ce n’est pas l’étranger, le « migrant » : c’est l’exploitation de l’homme par l’homme, responsable d’une injuste répartition des richesses.

18h : Rassemblent Place de l’Hôtel de Ville (place du palais)
18h30 : Cercle de Silence autour de la Place
19h : Marche Vers la gare, lieu d’arrivée des migrants à Tours

JRS Welcome, RESF, FSU, CGT, Solidaires, Chrétiens-Migrants, Le Cercle de Silence, la LDH, UTOPIA56-Tours,LDH, ATTAC, Emmaüs cent pour un, DNSI, Collectif solidaire des migrants de Saint- Pierre-des-Corps.

Illustration : Squat Le Monde



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !