Se Connecter

Inscription

Le rotofil #7 - 4 juillet 2017

|

Pour nos élus, journaleux ou patrons locaux, il n’y a pas de petites mesquineries : l’hypocrisie est un art de vivre. Alors on a décidé de passer l’actualité locale au rotofil.

Orgasme auconique de la course à pied
Sophie Auconie s’avère pleine d’espoirs pour la presse satirique. Elle déclare (dans la NR, au soir de sa victoire) : « La victoire, c’est tellement bon ! Moi qui aime la course à pied, je peux vous dire que c’est de l’ordre chimique, hormonal, presque orgasmique. » Si Auconie n’existait pas, il faudrait l’inventer.

Sexisme ordinaire
Dans les colonnes de la NR, fidèle à elle-même : « Les candidates du Lochois cognent le plus dur. L’ex-ministre Marisol Touraine et l’ex-députée européenne Sophie Auconie se crêpent le chignon ». Et pendant ce temps-là leurs homologues masculins jouent à qui pisse le plus loin sans doute.

Modestie
Déclaration de Jean-Patrick Gille après sa défaite : « Ca fait trois fois que Claude Bourdin fait perdre la gauche avec ses ambitions personnelles ». Un complot assurément.

Voyance
La veille du second tour, sortie de l’inénarrable Alain Dayan sur Twitter : « Derniers indices très bon pour JPG !!Tout est possible Dimanche ! ». Si vous décidez de jouer au loto, ne demandez pas de conseils à Dayan.

Taper au portefeuille
Déclaration de Claude Greff après sa défaite : « Il faudrait pénaliser par une amende ceux qui ne votent pas ». Ceux qui ne votent pas pour elle ?

Le grand Tisonier
Enthousiaste, Vincent Tison déclare, d’après la NR : « Après le devoir d’inventaire – car on s’est pris une taule – il faut comprendre pourquoi, on aura un devoir d’invention ». Dans un inventaire après décès il y a peu à inventer et beaucoup à se chamailler.

Alone in Montbazon
Au soir du second tour, après s’être déclarée « heureuse que la majorité présidentielle ait obtenu un vaste soutien à l’issue du scrutin », Marisol Touraine a annoncé vouloir prendre des vacances. Il n’en fallait pas plus pour que certains de ses camarades socialistes tentent d’annoncer, en vain, son retrait de la vie politique. L’espoir fait vivre.

Toujours prêt !
Christophe Rossignol, candidat à rien mais toujours prêt à tout, est très actif sur les réseaux sociaux (Twitter en particulier). Sa délectation : suivre avec passion les affres démocratiques des Insoumis. Lui, qui passe son temps à changer de cheval pour toujours être au mieux placé dans la course aux postes. Encore une fois, en ralliant De Rugy, il a choisi le bon canasson. Retourner sa veste est parfois payant.

Bon débarras
Le militant d’extrême-droite Pierre-Louis Mériguet semble avoir immigré dans le Nord, où il pourra s’inventer une nouvelle identité fantasmée. Vu qu’il a passé des années à pourrir la vie politique locale grâce à des médias locaux complaisants, on va pas le pleurer.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !