Se Connecter

Inscription

Descente de militants d’extrême-droite contre les clients d’un bar de Tours

|

Le 25 janvier vers 23 heures, des militants d’extrême-droite ont attaqué les clients attablés à la terrasse du Buck Mulligan’s. Armés de gazeuses et de matraques, ils ont laissé leurs cibles en sang.

L’attaque a duré moins de deux minutes. Les néo-fascistes, installés à la terrasse de l’Epée Royale, surveillaient depuis plusieurs heures les allées et venues dans la rue, jetant des regards hargneux aux passants dont le look leur déplaisait. Ceux qui avaient assisté à un concert de Oi au Hurricane et se rendaient au Buck Mulligan’s ont vite été reperés par les guetteurs qui occupaient le croisement entre la place Plumereau et la rue du Grand Marché.

Ils ont chargé par surprise, balancé du gaz lacrymogène, envoyé des coups de matraque, claqué des chaises sur les crânes des clients assis à la terrasse du Buck — l’attaque à coups de chaise semblant devenir une spécialité de l’extrême-droite tourangelle. Aucun des clients du bar n’a eu le temps de réagir : les néo-fascistes ont laissé leurs victimes en sang et détalé sans demander leur reste.

L’agression, gratuite, renforce le climat dégueulasse qui pèse sur la ville. Plusieurs agressions ont déjà été relevées à l’Epée Royale, dont les fascistes, de Vox Populi aux Loups Turons [1], ont fait leur quartier général ; plusieurs clients qui protestaient contre les propos racistes de leurs voisins de table ont déjà été tabassés.

Les regroupements des militants d’extrême-droite ont été proscrits de l’Epée Royale pendant quelques semaines au printemps dernier, suite à une agression au sein du bar et à la vandalisation de la terrasse du restaurant Le Cappuccino, voisin de l’Epée Royale. Le patron avait alors interdit aux néo-fascistes de venir, pour ne pas se mettre à dos les autres commerçants. Ils sont revenus au fur et à mesure, "à titre individuel" et à condition de ne pas y faire de la "politique". Ils sont désormais très présents sur la place, sous la bannière du groupe de supporters "ultras" Turons 1951.

JPEG - 44.9 ko
Un rendez-vous d’habitués - les Turons 1951 devant l’Epée Royale en train de faire des quenelles


Notes

[1Pour des informations concernant ces groupuscules, lire http://demainlegrandsoir.org/IMG/pdf/Vox_populi_et_Loups_Turons.pdf