Se Connecter

Inscription

Sainte-Maure-de-Touraine : quand le fromage devient sexiste

|

Quoi de plus pertinent pour vendre du fromage qu’une femme à poil ? Rien, si l’on en croit La Nouvelle République et la patronne de l’agence de com’ « Les Z », Sophie Médir. Cette agence a vendu aux producteurs et productrices de fromage réuni-es derrière l’appellation d’origine protégée (AOP) Sainte-Maure-de-Touraine une campagne publicitaire consistant à faire poser une jeune femme nue.

Plutôt que de dénoncer le sexisme de cette pub, le quotidien local relaie les arguments débiles de la communicante : ce n’est pas une femme mais une « déesse » (sic), présentée dans le cadre d’une campagne « décalée », « moderne ».

« Cette affiche, assez inattendue et résolument moderne, est le fruit de plusieurs mois d’études auprès d’habitants des régions parisiennes, lyonaise et marseillaise, expliquent Emilie Médir et Sophie Pereira-Médir de l’agence de communication tourangelle Les Z. On a travaillé sur leur ressenti à l’évocation de ce fromage, plusieurs mots clés sont ressortis : la pureté, la féminité et le bien-être... »

On voit pas ce qu’il y a de moderne à présenter un corps de femme nu pour vendre une marchandise : ça fait des décennies que ce ressort publicitaire est exploité sur tous les supports possibles.

Alors que la Marche mondiale des femmes faisait un passage à Tours mardi et mercredi, on mesure le chemin qu’il reste à parcourir.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !