Se Connecter

Inscription

Les notables votent la suppression de postes et de lits à l’hôpital de Tours

|

A l’occasion du dernier conseil de surveillance de l’hôpital, les notables locaux ont avalisé le projet de restructuration de la direction du CHU, synonyme d’une dégradation de la qualité des soins et des conditions de travail.

Le 7 avril, le conseil de surveillance de l’hôpital, présidé par le maire de Tours Serge Babary, traitait du vaste projet de refondation du CHU de Tours. Ce projet prévoit le regroupement des activités hospitalières sur deux sites, ainsi que la suppression de postes et de lits, au détriment de la qualité des soins et des conditions de travail du personnel.

Les représentant-es des médecins, des usagers — désignés par le préfet —, des élu-es locaux (du département, de l’agglo, de la région) ainsi que le maire de Tours ont voté sans état d’âme en faveur du projet de la direction de l’hôpital, entérinant ainsi la suppression des lits et des postes.

Seuls les représentant-es du personnel ont défendu avec détermination le maintien de la totalité des postes et des lits. Afin d’obtenir un délai supplémentaire, ils ont proposé au vote le texte suivant :

« Nous demandons que le projet concernant le CHU de Tours soit suspendu afin d’avoir un temps de réflexion. Tous les membres du conseil de surveillance doivent être destinataires des documents. Tout le monde doit être au même niveau d’information pour prendre une décision »

Tous les notables ont voté contre cette proposition, et ont ainsi avalisé la détérioration des conditions de travail des salarié-es de l’hôpital, les pertes d’emplois sur le plus gros établissement du département et la diminution de l’accès aux soins pour toutes et tous.

Passage en force antidémocratique d’une minorité contre la majorité ? On peut clairement se poser la question.

Ces « décideurs » appartiennent tous à la même classe sociale : celle qui sera le moins impactée par le projet. Ils ont choisi leur camp : la casse de l’hôpital public au profit des cliniques privées. Les voici :

  • Monsieur Serge BABARY, maire de la ville de Tours.
  • Messieurs Professeur François LABARTHE et Professeur LAFFON, représentants de la commission médicale d’établissement (CME).
  • Madame Dominique SARDOU, représentante de la communauté d’agglomération Tours plus.
  • Monsieur Thomas GELFI, représentant du président du Conseil Général du département d’Indre-et-Loire.
  • Madame Danièle DESCLERC-DULAC, personnalité qualifiée désignée par le préfet d’Indre-et-Loire.
  • Monsieur Roger BLANCHARD, représentant des usagers, désigné par le préfet d’Indre-et-Loire.
  • Monsieur Edouard de GERMAY, adjoint au Maire de Tours, personnalité qualifiée désignée par le préfet d’Indre-et-Loire.


Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !