Se Connecter

Inscription

Le préfet d’Indre-et-Loire prend un nouvel arrêté pour interdire une free party

|

Dans un arrêté daté du 25 août, le préfet a décidé d’interdire, « sur l’ensemble des réseaux routiers du département », la circulation des véhicules transportant du matériel « susceptible d’être utilisé pour une manifestation non autorisée notamment sonorisation, sound system, amplificateurs ».

L’arrêté, qui couvre la période allant du vendredi 25 août à 19h jusqu’au mardi 29 août à 6h, vise à interdire un événement annoncé depuis plusieurs semaines. Il prévoit que le matériel puisse être saisi et confisqué [1]. L’interdiction a été relayée par la gendarmerie d’Indre-et-Loire sur Facebook.

Depuis plusieurs années, le mouvement de la free party (fête libre) revendique l’arrêt des saisies de matériel, et la fin du traitement répressif particulier dont il fait l’objet. Début mai, un Teknival organisé à Pernay avait réuni environ 60 000 personnes, malgré un arrêté du même type. Ses organiseur-ices dénonçaient la croissance exponentielle du nombre de saisies, et affirmaient que « les violences policières sont devenues monnaie courante ».

Illustration : flyer de la soirée SKULL PARTY.



Notes

[1Voir le texte de l’arrêté sur le site de la préfecture.

Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !