Se Connecter

Inscription

Le libéralisme a encore frappé à Tupperware !

|

Communiqué du Nouveau Parti Anticapitaliste d’Indre-et-Loire suite à l’annonce de la fermeture de l’usine Tupperware de Joué-lès-Tours.

Le jeudi 19 octobre 2017, lors du Comité Central d’Entreprise de Tupperware, la nouvelle tombe : 235 licenciements et la fermeture du site de production à Joué-lès-Tours pour mars 2018.

En trente minutes tout est annoncé : ils décident, les travailleurs trinquent.

Après les suppressions de postes chez Michelin fin 2014, cela porte à près de 1 000 le nombre d’emplois industriels supprimés sur la commune en moins de trois ans.

A Joué-lès-Tours, le groupe Tupperware a organisé la fermeture d’un de ses sites qu’il juge non rentable. En effet depuis plusieurs mois la production a été réduite et les machines déplacées vers d’autres sites. Le directeur a bien travaillé : alors qu’il connaissait la stratégie de casse du site, il n’en a pas dit un mot. Gageons que lui gardera son travail !

Le Nouveau Parti Anticapitaliste apporte son soutien comme il l’a toujours fait aux travailleurs que Tupperware veut licencier.

Les belles promesses de « solidarité » des élus locaux qui cautionnent au niveau national la casse de l’emploi ne vont pas manquer.

C’est aux travailleurs eux-mêmes de décider de la conduite de leurs actions pour le maintien des emplois. Il faut organiser la solidarité autour des salariés de Tupperware.

Nous sommes dans une situation où le libéralisme triomphe avec les ordonnances Macron qui cherchent à casser le code du travail et à diminuer les droits des travailleurs

Face aux politiques de casse de l’emploi, l’interdiction des licenciements et la réduction du temps de travail à 32 heures deviennent l’urgence !



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !

Soutenir par un don