Se Connecter

Inscription

La visite de Marisol Touraine aux flics de Tours fait un bide

|

Les élections approchent, et les politiciens professionnels entrent donc en campagne pour se faire réélire. C’est pour cela que Marisol Touraine est venue à Tours ce vendredi 6 janvier.

Mais plutôt que de rencontrer les professionnels de santé qui l’interpellent depuis des mois, notamment pour alerter sur la situation de l’hôpital public, par des lettres ouvertes ou des manifestations, la ministre a préféré rencontrer... des policiers et des gendarmes.

Flanquée du préfet, des députés Jean-Patrick Gille et Claude Greff, de l’adjoint à la sécurité Olivier Lebreton, elle s’est notamment rendue au commissariat de Tours. Mais d’après France Bleu Touraine, cette visite n’a pas eu le succès attendu :

« Les trois principaux syndicats de police (Alliance, SGP et UNSA) se disent furieux par cette visite (...) parce que le préfet a annulé à cause de la ministre, et pour la deuxième fois, un comité technique très important consacré aux heures de travail des policiers. »

Un superbe foirage de la ministre, qui aura donc réussi en un seul coup à mépriser les syndicats de soignants et à énerver les syndicats de flics.

Illustration : Parti socialiste



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !