Se Connecter

Inscription

Appel à la formation d’un cortège de tête autonome tourangeau

|

Proposition pour la constitution d’une nouvelle force contestataire à Tours, soudée aussi bien pour faire face aux dérives du pouvoir que pour remédier à l’essoufflement des institutions et des organisations existantes.

2012 – 2017 : Durant cette présidence socialiste, pas un jour ne s’est écoulé sans que l’une de nos libertés ne recule ou que l’un de nos droits ne soit remis en cause. Les mobilisations, malgré leurs durées, n’ont pas faibli, et Tours est restée ville militante.

Nous écrivions hier que l’heure était grave : la France était confrontée à deux extrémismes : l’ultralibéralisme ou l’extrême droite. Et nous savons désormais lequel, sous peu, accèdera au pouvoir. Nous n’inventons rien en écrivant que la remise en cause de nos droits et nos libertés reprendra de plus belle. Nous serons la lutte.

Face à cette menace planant au dessus de nos têtes, le cadre syndical ou celui des organisations militantes classiques semble devenir impuissant, leur importance étant négligée par les décideurs de ce pays. Tous-tes les compagnes-ons et camarades gardent en tête l’amer souvenir de la mobilisation du 1er mai, tranquille cortège sagement dissipé une fois le classique trajet Liberté – Anatole effectué, le tout mené par des cellules syndicales certes utiles, mais aujourd’hui limitées et limitantes.

Tous-tes les compagnes-ons et camarades gardent en tête le souvenir de la manifestation du 7 au soir dont la sauvage répression fût des plus déstabilisantes, occasionnant au passage au moins deux blessés.

On a vu des villes telles que Rennes, Nantes, Lille ou, bien évidemment, Paris, passer de ville militante à ville contestataire.

Cela nécessite la mise en place et la cohésion d’une réelle force contestataire, soudée aussi bien pour faire face aux dérives du pouvoir que pour remédier à l’essoufflement des institutions et des organisations existantes.

Le ras le bol des cadres et limites et la rage populaire ont prouvé que Tours en a la capacité.

C’est en ce sens que nous lançons un appel à la formation d’un cortège de tête réellement contestataire, et ce dès que possible afin de reprendre la rue.

Un cortège de tête au sein duquel pourraient pleinement s’exprimer la solidarité, la détermination et la résistance face au monde toujours plus oppressant et dénué d’humanité que nous suggèrent la et les présidence(s) à venir.

Le but n’est bien évidemment pas la violence, mais bien la cohésion, l’entraide et l’organisation. Faire de Tours non plus une ville militante, mais contestataire.

Une telle riposte devient vitale.

Des amis.



Participez !

Ce site est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !