Se Connecter

Inscription

Animaux et homéopathie : quand l’industrie pharmaceutique nous prend pour des canards

|

L’hiver arrive et bientôt la grippe qui l’accompagne. Un petit morceau de cadavre de canard pour vous aider à faire passer votre rhume ? Non !?

Pourtant quand vous prenez votre comprimé d’oscillococcinum acheté chez votre pharmacien vous ingérez bien de l’extrait filtré de foie et de cœur d’Anas barbariæ... soit du canard de barbarie.

Eviter les produits animaux en homéopathie, facile vous dites ? En fait, pas tant que ça. Si vous retournez votre tube d’homéo vous trouverez UNIQUEMENT une liste de composants en latin. Les nombreux puristes d’internet vous feront la leçon en expliquant que ces descriptions latines sont uniquement là pour aider les homéopathes du monde à reconnaître facilement leurs produits fétiches. Mais plus sérieusement, l’argument marketing est plus plausible...

Car apis, cantharis, lac caninum, pyrogénium, poumon-Histamine sur l’emballage d’un médicaments font tout de suite plus scientifique et rassurant qu’en indiquant en français : abeille, mouche cantharide, lait de chienne, putréfaction de viande de porc, poumon de cobaye sacrifié au cours d’un choc anaphylactique...

Mais en fait c’est quoi l’homéopathie ?

Selon la définition du Larousse, l’homéopathie c’est une méthode thérapeutique consistant à prescrire à un malade, sous une forme fortement diluée et dynamisée, une substance capable de produire des troubles semblables à ceux qu’il présente [1].

Pour être convaincu de l’efficacité de l’homéopathie il faut donc croire au principe (étonnant) de la mémoire de l’eau.. Voici une vidéo explicative, et humoristique, sur cette thérapie si particulière :

Après cette explication qui a dû vous convaincre de l’aberration scientifique qu’est l’homéopathie, nous vous conseillons de ranger dans vos armoires vos derniers tubes homéopathiques et d’aller à la campagne vous promener pour partir à la rencontre de véritables animaux pour vous soigner, même si la zoothérapie n’est pas prouvée, au moins cet acte évitera le sacrifice de nombreux animaux.


P.-S.

Pour suivre les actions militantes de la cause animale en Touraine, veuillez consulter les sites de l’AVF, InfoVegane, L214, Sea Shepherd.